Vous envisagez de créer une micro-entreprise en tant que complément de revenus ou comme activité principale. Et vous vous demandez comment vous allez la gérer. C’est votre première entreprise et vous avez peu d’expérience (voire aucune) en tant que micro-entrepreneur, nous allons vous donner quelques conseils pour vous aider à bien fonctionner.

Prendre en main la comptabilité

Engager un comptable, peut revenir cher lorsque vous êtes micros entrepreneurs. Souvent donc en micro-entreprise, le dirigeant s’occupe lui-même de la comptabilité. En effet avec ce régime, vous avez la possibilité d’échapper à la complexité administrative et comptable. Faites tout d’abord un tableau d’échéancier pour ne pas oublier de respecter les délais de déclaration qui vous sont imposés par l’État. Bien que vous n’allez pas engager de comptable, nous vous conseillons de consulter les boutiques de gestion pour être accompagné. Toutefois avant de les consulter, préparez bien vos questions afin d’obtenir les bonnes réponses. N’oubliez pas de tenir un journal paginé qui va détailler les recettes et les dépenses journalières. Dans ce livre, enregistrez chronologiquement les ventes que vous avez réalisées. Précisez également les règlements en espèces ou chèques. Ne négligez pas aussi la conservation de toutes les pièces justificatives de vos décaissements et bénéfices.

S’acquitter du régime micro-social

L’un des éléments importants du régime micro-entrepreneur se nomme « régime micro-social ». Il s’agit de payer vos cotisations au pourcentage du chiffre d’affaires que vous avez concrétisées. Si vous ne réalisez pas de chiffre d’affaires, vous n’avez pas de somme à verser. Cela ne veut pas dire que vous n’avez pas à le déclarer, c’est une obligation. Vous vous en acquittez chaque mois ou chaque trimestre selon votre choix au moment où vous avez rempli la fiche de déclaration d’activité, le formulaire P0. Ainsi, chaque mois ou trimestre vous posterez un chèque correspondant au calcul de taux de cotisation. Vous pouvez également verser votre cotisation en ligne, sur le site officiel de l’autoentrepreneur.

Être méticuleux et strict

Pour bien gérer votre micro-entreprise, vous devez être rigoureux et suivre les devises que vous avez mis en place. Il est important aussi d’observer les carnets de commandes et d’élaborer des factures pour vos clients. N’oubliez pas de relancer ces derniers, si les délais de paiement arrivent à expiration. Il vous faut également bien utiliser les ressources que vous avez en main. Prévoyez les problèmes de trésorerie les inscrivant par exemple sur des tableurs. Comprenez avec tout cela que bien gérer sa micro-entreprise va au-delà du respect des obligations légales en vigueur.