Avec les avantages et les informations gratuites qu’offre internet, l’entrepreneuriat connaît une réelle évolution en ce moment. Pour entreprendre, il ne suffit plus que de compléter quelques tâches judiciaires et d’indiquer son siège social. Voici des solutions de domiciliations à considérer.

Qu’est-ce que la domiciliation d’entreprise ?

Le verbe domicilier consiste à authentifier la situation géographique, alors le terme « domiciliation d’entreprise » se réfère à l’adresse officielle et légale de celle-ci. En d’autres termes, c’est le siège social de la société où les télégrammes destinés à l’entreprise seront envoyés. Ce sont des missives administratives de l’État, des notifications de la justice ou autres messages destinés à la société. Cette action est sollicitée lors de la création de l’entreprise à l’exemple de la création de sasu.
C’est donc un acte nécessaire pour la création de société parce que l’adresse de cette dernière permet de la répertorier. Bien que la plupart de la communication B2B se fasse par courrier électronique, les institutions publiques préfèrent toujours la voie postale pour des documents physiques.
En France, il existe des lois qui régissent cette tâche et une société peut être pénalisée en cas d’effraction à la loi. L’entrepreneur doit déclarer son lieu administratif officiel auprès de CFE et de RCS pour être immatriculé. Ce sont des règlements de l’État qui doivent être suivis pour créer une sasu ou pour la création de sas et la création sasu.

Les solutions de domiciliation

La première solution d’adresse administrative est le domicile personnel. Cette option doit être sous l’autorisation d’un contrat de bail. Certaines villes et départements limitent quand même les possibilités de cette solution, mais ce n’est pas le cas dans une grande ville. C’est souvent le cas de certaines sociétés unipersonnelles ; par contre pour une société d’actionnaires, seule l’habitation du dirigeant est légale.
La deuxième solution est le positionnement dans un centre d’affaires. Ce dernier se fait aussi appeler une société de domiciliation. Dans ce cas, le centre d’affaires reçoit les courriers de l’entreprise cliente. La société de positionnement peut accueillir plusieurs entreprises à la fois, mais elle doit être bien conforme et répondre aux exigences de ses clients.
Pour une entreprise à budget important, le positionnement peut se faire dans un local acheté ou loué si le contrat de bail le permet, bien évidemment. C’est le cas des grandes sociétés SARL et SA qui n’ont pas de problèmes de moyen.

Les avantages d’une société de domiciliation

Le premier avantage de cette solution est la facilité des paperasses liées à l’entreprise, c’est-à-dire que le centre d’affaires peut s’occuper de certaines tâches liées à l’administration de l’entreprise ou à des ordres liés à la justice. Cela constitue une solution efficace pour un jeune fondateur de start-up qui débute dans son activité. Il se libère également des contrats de bail qui peuvent être complexes à la longue.
La plupart des centres d’affaires se trouvent dans les grandes villes auprès des autres grandes institutions comme les établissements bancaires et les grandes entreprises. L’entrepreneur profite alors d’une adresse accessible pour des partenaires potentiels qui peuvent devenir des collaborateurs. Cette situation donnera aussi plus de visibilité et permet à son entreprise de se développer rapidement.
Il ne faut pas oublier que les centres d’affaires doivent être déclarés dans le registre du commerce et des sociétés. Cela dit, la société cliente bénéficie automatiquement de ce statut et n’a pas besoin de passer à des procédures qui demandent du temps.
Le centre d’affaires est également un réseau d’entreprises, car il regroupe plusieurs entreprises. De ce fait, des échanges et des coopérations peuvent se faire pour des buts communs.