Créer  votre entreprise ne représente que des avantages. En plus d’aimer ce que vous faites, vous donnez du sens à votre travail, et donc à votre vie. Quels sont les étapes de ce parcours ? Vous pouvez d’ores et déjà voir les détails sur www.developper-son-entreprise.com.

La base : de l’idée au projet

La première chose à faire est de bien définir vos idées. Elles doivent correspondre au mieux et répondre aux besoins du créateur d’entreprise. L’idéal est de demander l’avis des personnes expertes dans le domaine de la création d’entreprise. Cette méthode vous poussera à tenir compte des tendances sociétales, des tendances marketing, des tendances  de consommation, des innovations technologiques, etc. En plus de réaliser une étude de marché : collecte et analyse d’informations (vous pouvez par exemple interroger vos futurs clients afin de savoir ce qu’ils pensent exactement de votre projet), il va falloir établir un business plan : tendances, contraintes, etc. Vous allez par la suite choisir le nom commercial de votre enseigne. Vient ensuite le choix de la structure juridique. Cette dernière dépend, entre autres,  de la taille de votre entreprise, de l’importance de son capital, du nombre des associés, et de votre statut social.

Le financement et le lancement de vos activités

Un projet d’entreprise ne suffit pas à lui seul pour créer et développer son entreprise. Le financement d’une création d’entreprise est capital afin de lui donner corps. Ce financement dépend de plusieurs paramètres, dont : le prêt que vous envisagez de faire si besoin est, votre apport personnel et l’apport en capital. A titre d’exemple, le prêt d’honneur est une avance d’argent à taux 0 %. Il est dédié  aux dirigeants d’entreprises de moins de 3 ans qui ne disposent pas suffisamment d’argent personnels pour financer la création de leur entreprise. Il s’adresse également à tous ceux qui disposent d’un projet de création d’entreprise. Certaines conditions vous donnent la possibilité de jouir d’une aide à la création d’entreprise. L’idéal est de bien s’informer sur ces conditions. Ces subventions sont distribuées par l’Etat dans la majorité des cas. Elles peuvent aussi émaner des collectivités territoriales ou d’une union européenne. Vous pouvez également créer votre entreprise sans apport. Certaines démarches doivent être réalisées en bonne et due forme avant le démarrage de votre activité. Parmi ces étapes, il y a l’enregistrement, les avis de constitution ou encore la déclaration du siège social.

Le choix des collaborateurs, les obligations des dirigeants et la post -création

Le choix des dirigeants et de vos collaborateurs est une étape cruciale, le devenir de votre entreprise en dépendra grandement de cet entrepreneuriat. Une fois que vous aurez créé votre entreprise, pensez à vous inscrire à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) ou encore à la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI). Vous êtes également appelé à réaliser les autres formalités. Vous pouvez par exemple obtenir un extrait de kbis. Ce document officiel atteste l’existence de votre entreprise. Vous pouvez également obtenir un avis de situation au répertoire Sirène. La demande de publication est aussi à prendre en compte. Il peut s’agir d’une demande de publication d’un avis dans un journal d’annonces légales ou un avis d’apport d’un fonds de commerce dans un journal d’annonces légales.