Le développement d’un business nécessite des compétences spécifiques sur le plan commercial, marketing, managérial et bien d’autres aspects de l’entreprise. Ce métier attire de nombreux employés surtout que la récompense est une carrière brillante et un salaire pour le moins respectable. Dans cet article, nous allons nous intéresser au chemin à emprunter pour devenir un business developer performant.

Comment devenir un responsable du développement commercial ?

Le rôle d’un business developer n’est pas un poste de premier échelon. Il fait suivre une formation, développer un portefeuille et un ensemble de compétences spécifiques. Si vous souhaitez briller dans ce secteur d’activité, vous devez :

  • Considérer vos objectifs de carrière : Devenir directeur du développement commercial est une excellente décision de carrière pour les professionnels de la vente qui souhaitent atteindre un jour un poste de direction ou pour ceux qui veulent créer leur propre entreprise.
  • Consolider votre formation : Pour être embauché à un poste de directeur du développement commercial, il faut au moins un diplôme de premier cycle. Selon le secteur, certaines entreprises peuvent également préférer que les candidats soient titulaires d’une maîtrise.

    Développer des compétences techniques : Vous devrez déterminer le domaine ou le secteur dans lequel vous souhaitez évoluer et commencer à acquérir les compétences techniques nécessaires. Parmi ces compétences nous pouvons citer la négociation commerciale, l’acquisition de clients potentiels, la capacité à fixer des objectifs sur le long et sur le court terme.

  • Affiner les atouts professionnels : Les futurs responsables du développement commercial doivent également faire le point sur leurs points forts et leurs points à améliorer en ce qui concerne leurs compétences générales. Par exemple, ils doivent être des représentants compétents du service à la clientèle. Cette compétence non technique particulière nécessite l’établissement de relations d’une nature différente de celle requise pour la prospection. Assurez-vous de bien réfléchir à ce que l’on attendra de vous dans ce rôle et entraînez-vous en conséquence.

Les softs skills d’un bon business developer

Voici les compétences personnelles, relationnelles et comportementales à acquérir et développer pour atteindre une efficacité commerciale infaillible :

  • Établissement des priorités et des objectifs : Les business developers doivent être capables de hiérarchiser toute sorte d’activité commerciale. Ils doivent bien connaître les objectifs généraux et les objectifs de vente de l’entreprise, et s’efforcer de gérer efficacement le pipeline pour atteindre les objectifs.
  • L’usage de logiciels : On attendra des responsables du développement commercial qu’ils maîtrisent parfaitement un certain nombre d’outils technologiques, notamment Word, Powerpoint, tout logiciel de CRM utilisé par l’entreprise, ainsi que les logiciels d’analyse statistique ou de tableau de bord des ventes utilisés par l’entreprise.
  • Les compétences en communication : Ces professionnels doivent posséder des compétences irréprochables en matière de communication écrite et orale, à la fois à des fins de sensibilisation et dans le cadre de présentations de vente. Bien qu’ils travaillent généralement avec des prospects plus proches du haut de l’entonnoir et des clients plus proches du bas, il n’est pas rare que les business developers fassent également des démonstrations et des présentations de vente à des clients potentiels.
  • La stratégie de vente : En plus de ses activités de vente quotidiennes, le directeur du développement commercial doit également être capable de prendre du recul et d’avoir une vue d’ensemble. Ils jouent un rôle déterminant dans l’élaboration, l’exécution et l’optimisation des stratégies de marketing et de vente et dans l’atteinte du chiffre d’affaires préalablement fixé.
  • La gestion de projet : En tant que stratèges des ventes, ils portent également la casquette de gestionnaire de projet. Ils doivent avoir une vue d’ensemble d’une organisation et de ses objectifs et élaborer un plan pour les aider à réussir. Ces professionnels doivent être compétents pour définir une stratégie gagnante, y compris la gestion du budget et la délégation efficace.

Conseils supplémentaires pour de meilleures performances commerciales

L’une des principales responsabilités des responsables du développement commercial étant d’accroître les bénéfices de la base de clients existante, ils doivent savoir comment vendre l’entreprise et non le produit. Les produits vont et viennent, mais les clients restent fidèles et donnent leur argent aux marques. Encouragez l’auto-amélioration. Le développeur et ingénieur commercial cherche toujours à s’améliorer. Établissez une base d’objectifs pour le développement du marketing, de la comptabilité, des ventes ou de la gestion. Pour finir, apprenez à ajouter de la valeur. Les responsables du développement commercial doivent apprendre à apporter de la valeur ajoutée et une évolution dans toutes leurs interactions.