Comment mettre en œuvre la location-gérance pour les artisans taxis ?

location gérance artisans taxis

Publié le : 19 octobre 20228 mins de lecture

Propriétaire ou non d’un taxi, vous pourriez aussi bien devenir chauffeur de taxi à Paris. Encore faut-il que vous ayez les minimums de connaissances de base si l’on ne parle que du Code de la route. Aussi, si vous souhaitez devenir conducteur de taxi, il est aujourd’hui temps de vous lancer grâce à la location-gérance pour un artisan taxi.

Taxi : un secteur en plein développement

Aujourd’hui, en dépit de l’arrivée des VTC, la demande de taxi à Paris est en constante augmentation. Les Parisiens et touristes ont besoin d’un moyen de transport fiable et rapide pour se déplacer dans la ville. Les taxis sont un excellent moyen de transport pour les personnes qui ne veulent pas être dépendant du train ou du bus. En effet, le métier de chauffeurs de taxi connait depuis un certain temps une évolution importante et est assujetti à de nouvelles lois portant le numéro n° 2014-1104 sorties en octobre 2014. Cette loi stipule la disparition du statut de locataire laissant place à l’accord locataire-gérance. Aussi, depuis que les plateformes de Voiture de Transport avec Chauffeur, autrement connu sous le sigle de VTC sont arrivée en France, ce métier s’est rapidement transformer. Le but en est assez simple, soit d’optimiser son service afin d’accéder à une ère nouvelle où le numérique fait son entrée fort. Ce qui permet entre autres aux chauffeurs de taxi de devenir concurrents des autres artisans VTC. Le site www.slota.net/ est l’un des références dans la location taxi. Les artisans taxis sont de plus en plus nombreux. Ils sont souvent indépendants et exercent leur activité à leur compte. Les artisans taxi sont très sollicités et leur activité est très variée. Ils peuvent travailler pour des particuliers, des entreprises ou des collectivités. Les artisans taxi sont très compétents et ont une bonne connaissance du territoire. Ils sont souvent très attachés à leur métier et à leur clientèle.

Nous vous recommandons : Artisan taxi : quelle voiture choisir pour son activité

Location-gérance : zoom sur son principe de fonctionnement

Un véritable contrat de travail

Si vous disposez d’un permis de conduire B en cours de validité, vous pourriez devenir un chauffeur de taxi sans problème. Il s’agit entre autres d’un accord contracté entre un propriétaire de taxi et d’un chauffeur ayant un permis de conduire de la catégorie B. Cet accord laisse librement le taxi au locataire-gérant en contrepartie d’une Dîme. La location-gérance est un mode de gestion de taxis qui permet aux artisans taxis de bénéficier d’un accompagnement professionnel tout en conservant leur autonomie. C’est une solution idéale pour les artisans taxis qui souhaitent se concentrer sur leur activité principale sans être confrontés aux contraintes de gestion. La mise en place de la location-gérance pour les artisans taxis est un processus assez simple. La location-gérance leur permet de bénéficier d’un package complet de services, de la gestion des réservations à la facturation en passant par la gestion du parc automobile. Les artisans taxis peuvent ainsi se concentrer sur leur activité principale et laisser la gestion de leur taxi à des professionnels expérimentés.  La location-gérance permet à une entreprise de louer ses biens et son matériel à un gérant. Ce dernier s’engage à les exploiter pour le compte de l’entreprise et à en assumer les risques. La location-gérance est particulièrement adapté aux artisans taxis, car il leur permet de mettre en œuvre leur activité sans avoir à investir dans du matériel et des véhicules. En effet, les artisans taxis peuvent louer un véhicule et des outils de travail auprès d’une entreprise de location-gérance. Ils s’engagent ensuite à exploiter ces biens pour le compte de l’entreprise et à en assumer les risques.

Les conditions du bail

Cependant, il faut s’assurer que les conditions de bail sont bien établies et qu’il y a un bon contrat de gestion avant de signer. Le contrat de location-gérance stipule les conditions de location du véhicule, les responsabilités de l’artisan taxi et les modalités de paiement. Une fois le contrat signé, l’artisan taxi peut commencer à travailler. Il doit toutefois s’assurer de respecter les conditions du contrat, notamment en ce qui concerne l’assurance et l’entretien du véhicule. En cas de non-respect du contrat, l’entreprise de location de voitures peut mettre fin au contrat à tout moment. Il existe de nombreuses entreprises de taxis qui proposent des services de location-gérance. Cela permet aux artisans taxis de bénéficier de plusieurs avantages :

  • les artisans taxi peuvent se concentrer sur leur activité principale, sans avoir à gérer les aspects administratifs et financiers de leur entreprise.
  • ils bénéficient de l’expérience et du savoir-faire de l’entreprise de location-gérance, ce qui leur permet de se développer plus rapidement.
  • ils bénéficient de certaines aides et de garder leurs charges sociales à un niveau acceptable.
  • ils bénéficient d’un meilleur prix pour leur véhicule. En effet, les entreprises de taxis ont des contrats avec les constructeurs et les garagistes qui leur permettent de bénéficier de remises importantes.

Les procédures et obligations pour devenir taxi à paris

Pour devenir conducteur de taxi à Paris, il faut répondre à certaines conditions. Tout d’abord, il faut être titulaire du permis de conduire depuis au moins trois ans (2 ans en cas de conduite accompagnée). Vous devez également avoir été admis à l’examen organisé par la Chambres de Métiers et de l’Artisanat et vous devez avoir un casier judiciaire vierge.

Demande de la carte professionnelle de chauffeur Taxi

Ensuite il est obligatoire d’avoir le diplôme de la Prévention et Secours civiques 1 (brevet de secourisme) afin d’obtenir votre carte professionnelle. Enfin, il faut avoir suivi une formation de taxi. Cette formation est composée de différents modules, comme la connaissance du territoire parisien, la gestion de la clientèle, la sécurité routière.

Passage d’un examen d’obtention

Une fois la formation terminée, il faut passer un examen théorique et pratique. Si l’on réussit cet examen, on obtient le certificat d’aptitude professionnelle (CAP) de taxi. Ce certificat est valable cinq ans.

Passer une visite médicale

Aussi, vous devriez absolument connaitre l’étape qui consiste à savoir si vous répondiez ou non aux conditions pré-requises pour en devenir un taxi dans la ville de Paris outre d’être titulaire d’un permis en cours de validité. En effet, vous devriez être certifié par un médecin à conduire un véhicule.

Inscription auprès  de la Préfecture de Police de Paris

Ensuite, il faut s’inscrire auprès de la Préfecture de Police de Paris, afin d’obtenir le certificat d’immatriculation du véhicule.

Aussi, une fois que votre contrat prend fin il ne sera pas reconduit à moins que vous procéder à un nouveau contrat. Par ailleurs, vous pourriez directement annuler le contrat dans le cas où l’une des parties ne se fie pas aux conditions préétablies. Lorsque le contrat est terminé, le loueur peut récupérer son bien et réclamer sa redevance.

Plan du site