L’auto-entrepreneur bénéficie d’un régime fiscal et comptable allégé. Toutefois, il est tenu de rédiger au minimum un livre de recettes et de dépenses. Pour lui simplifier la tâche, il peut se tourner vers les solutions logicielles de comptabilités dédiées aux auto-entrepreneurs.

Quelles sont les obligations légales de l’auto-entrepreneur ?

La comptabilité auto-entrepreneur est simplifiée. De la sorte, il n’est pas tenu de détenir un journal, un bilan, etc. comme celle des PME. Ses obligations légales se limitent à deux livres, à savoir :

  • Le livre des recettes : toutes les recettes sont enregistrées dans ce livre et doivent être bien détaillées (date de vente ou de l’exécution du service, numéro de la facture, nom du client, nature de l’opération, montant et mode d’encaissement. Toutes les opérations sont à jour et enregistrées par ordre chronologique.
  • Le livre des achats : l’auto-entrepreneur doit y consigner les achats effectués. Il faudrait également y mentionner le mode de règlement et les pièces justificatives. Toutefois, ce livre n’est pas obligatoire pour l’auto-entrepreneur qui vend des marchandises, des fournitures et denrées alimentaires à consommer sur place ou à emporter, ainsi que pour les prestations d’hébergement.

Consultez le site web gest4u.fr pour découvrir les différentes solutions de comptabilité dédiées aux auto entrepreneurs. Outre cela, l’auto-entrepreneur doit ouvrir un compte bancaire professionnel indépendant de son compte personnel afin de faciliter la gestion de sa trésorerie.

Enfin, les documents comptables doivent être bien conservés (factures, pièces justificatives, relevés bancaires, etc.) pendant une durée de 10 ans.

Pourquoi utiliser des logiciels de comptabilité ?

La tenue des livres est indispensable pour les auto-entrepreneurs, sous peine de sanction. Les auto-entrepreneurs ont deux possibilités pour faire l’enregistrement :

  • Sur un support papier : dans ce cas, l’enregistrement est manuel. Cette solution n’est plus recommandée car les risques sont importants : pertes, vols, etc.
  • Sur un logiciel de compta auto entrepreneur : à l’heure de la dématérialisation, l’utilisation d’un logiciel est plus qu’une nécessité. En effet, il permet de gagner du temps et de l’argent. Tout est automatisé. De même, l’outil est ultra simplifié et standardisé. De ce fait, il n’est pas nécessaire d’avoir une bonne connaissance en comptabilité pour le maîtriser.

Aujourd’hui, il existe des solutions de comptabilité disponibles sur internet et accessibles à partir de n’importe quel dispositif informatique (tablette, PC, ordinateur de bureau, smartphone, etc.). Le risque de perte de données est faible et les données sont accessibles à tout moment, à condition d’avoir une connexion internet. Enfin, les solutions sont personnalisables et peuvent s’adapter à tous les besoins. N’hésitez donc pas à opter pour un logiciel sur mesure qui s’adapte à votre activité.

Comment choisir son logiciel ?

Si vous n’avez pas des exigences particulières, choisissez un logiciel pour auto-entrepreneurs, doté des fonctionnalités basiques. Cependant, pour une utilisation optimale, l’outil doit être adapté à votre activité. Ainsi, pour certains secteurs, il serait plus judicieux de se tourner vers une solution spécifique à l’instar des professionnels du bâtiment, de la restauration, etc.

Ensuite, pour déterminer si vous avez besoin d’ajouter des modules complémentaires, déterminez les besoins de votre entreprise. En effet, vous pouvez équiper votre logiciel de nombreuses fonctions : tableaux de bord, édition de bon de bulletins de paie, calcul des charges sociales, gestion commerciale, synchronisation bancaire, etc.

Par ailleurs, vous devez également définir le nombre de personnes qui auront accès au logiciel de comptabilité pour auto-entrepreneur. Quant à l’outil en ligne est intuitif et automatisé, et offre une bonne alternative pour un usage multiple, dans différents endroits.

Pour terminer, fixez un budget et comparez les différentes solutions proposées sur le marché. Si un logiciel vous intéresse, testez le avant de l’acheter Dans la majorité des cas, les solutions de comptabilités peuvent être testées gratuitement.